FIFAgate : l’UEFA seule contre tous ?

Par défaut

Les arrestations de multiples dirigeants de la FIFA en Suisse ces derniers jours ont fait exploser un nouveau scandale touchant l’organisation. Une fois encore, une affaire de corruption ébranle le football mondial. Une fois encore, l’organisation de Coupes du Monde est au cœur du scandale. Une fois encore, Sepp Blatter semble en mesure de passer entre les mailles du filet. A en croire la presse et certains analystes, seule l’UEFA et son président, Michel Platini, oseraient dénoncer la corruption qui gangrène la FIFA. Enfin, gangréner est un verbe au sens bien faible tant « FIFA » et « corruption » semble liés depuis des temps dont même les plus anciens peinent à se souvenir. A en croire la presse donc, l’UEFA serait le chevalier blanc du football mondial. Vraiment ?

Lire la suite

Publicités

Fair-play financier : un instrument insuffisant et partiellement inadapté

Par défaut

Le fair-play financier, inutile d’y revenir (lire : « Fair-play financier, vraiment ? » et « Le PSG et le fair-play financier »), est la mesure phare de l’UEFA. L’idée de base est relativement simple : « ne pas dépenser plus que l’on ne gagne » – pour résumer rapidement. Inévitablement, ce sont les clubs qui cherchent par tous les moyens à rentrer dans le club fermé des « grands » qui ont le plus flirté avec les limites établies par le règlement de l’UEFA relatif au fair-play financier. Sans surprise donc, le PSG et Manchester City notamment font partie du groupe des clubs visés par des sanctions des instances du football européen. Ces sanctions sont la conséquence des grosses dépenses réalisées par ces clubs, qui ne disposent – pas encore ? – de revenus leur permettent d’équilibrer leur budget qui se retrouve assez logiquement en déficit lorsqu’on exclut les apports des actionnaires.

Lire la suite

Foot-business : qui d’autre que l’Union Européenne pour mettre fin aux dérives ?

Par défaut

Beaucoup jugent l’arrêt Bosman responsable de toutes les dérives que connaissent aujourd’hui le football européen et son économie. Si les directives, règlements et autres normes européennes sont malheureusement loin de garantir, à l’heure actuelle, un environnement stable et un relatif fair-play entre les clubs européens, accuser l’Union Européenne de tous les maux est plus que simpliste, réducteur et grandement injustifié. Alors que l’UEFA et la FIFA semblent aujourd’hui paralysées et incapable de proposer la moindre réforme d’envergure, ne faudrait-il pas compter sur le droit communautaire afin de faire bouger les lignes dans le football européen ?

Lire la suite

Quelles réformes pour le système des transferts en Europe ?

Par défaut

Le 25 mars dernier, le syndicat international des joueurs professionnels (FIFPro) avertissait Sepp Blatter, président de la FIFA, qu’une plainte serait prochainement déposée devant la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) dans le but de faire réformer en profondeur le système des transferts de joueurs, en vigueur depuis 2001. Beaucoup s’accordent aujourd’hui à dire qu’une refonte est indispensable. Peu nombreux sont ceux, en revanche, qui s’accordent sur l’orientation qu’elle doit prendre.

Lire la suite

L’influence du droit communautaire sur le football européen depuis l’arrêt Bosman

Par défaut

Lorsqu’on évoque le lien entre le football et l’Union Européenne, on pense généralement à Jean-Marc Bosman, obscur ex-footballeur belge à l’origine de l’une des décisions de justice les plus importantes en matière de droit du sport. S’arrêter là serait réducteur tant l’impact du droit communautaire sur le football professionnel, et tout particulièrement sur les transferts de joueurs, est important. Tour d’horizon.

Lire la suite

Liga : droits TV pour tous

Par défaut

C’est une véritable révolution qui s’annonce dans le domaine du sport en Espagne. Alors que c’est déjà la règle en France et en Angleterre notamment, ce sera désormais à la Ligue de Football Professionnel espagnole de négocier directement avec les chaînes candidates les modalités de diffusion des championnats, et notamment de la très attractive Liga. Vers la fin du mano a mano entre le Barça et le Real Madrid ?

Lire la suite

L’exception monégasque, le problème majeur du football français ?

Par défaut

Entre deux saillies contre la contribution exceptionnelle à 75%, qui seraient somme toute assez drôles si elles n’étaient pas consternantes, Frédéric Thiriez et la LFP semblent avoir trouvé un nouveau cheval de bataille : les ignobles, que dis-je, les insupportables privilèges dont jouit l’AS Monaco… depuis toujours. Pourquoi ce soudain engouement pour l’égalité et la justice ? A entendre les arguments avancés, l’AS Monaco et son système fiscal et social particulier seraient le problème principal du football français. Pour résumer, tout irait mieux pour les clubs si le club du Rocher avait le même système fiscal et social. La réalité est toutefois bien plus complexe.

Lire la suite